De l'oiseau à son poète, le chant

Publié le par KNTHMH

trop d'amour nuit-il à l'amour?

si la vague veut repartir, qui pourra la retenir?
même pas trois larmes salées toutes fraîches

l'oiseau blanc
que je suis
tout près de toi
se pose
un instant

Prends la plus belle
et la plus longue
de mes plumes
écris-moi tes poèmes

A l'ancre de mes yeux
puise le noir liquide

arrose le papier
délivre le signe
fais-nous exister!

que de parfums légers
montent du couchant!
comme la lune est pleine...

rien que toi et moi, dans les dunes
comptons les étoiles
j'ai froid, réchauffe-moi
ècoute bien mon coeur
qui n'est plus que ta voix

K en écho à DJAAFAR
-----------

chanter_s_tn

-----------

un jour, un ami m'a dit: je vais te chercher des cris d'oiseau, je vais t'en photographier
il est revenu avec une photo d'arbre, dans un ciel bleu magnifique et l'on apercevait l'oiseau
il s'excusait de n'avoir fait mieux!

je n'ai jamais oublié l'ami

Publié dans Amicale Galerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article